Pour un devis assurance emprunteur personnalisé APPELEZ : 04 78 80 88 29

Emprunt in fine : Un prêt immobilier particulier

Le prêt in fine est un moyen de financer un projet immobilier mais se distingue complètement des prêts classiques. En effet, ses conditions d’accès et ses caractéristiques intéressent en majorité les investisseurs locatifs qui recherchent des solutions de financement avantageuses.

Emprunt in fine : Idéal pour les investisseurs

Comme tous les autres types de prêt, le Emprunt in fine vous engage sur une durée allant de 10 à 30 ans avec un coût important. Votre établissement bancaire n’est pas forcément en mesure de vous trouver la meilleure offre du moment, sachant qu’une légère baisse du taux d’emprunt se concrétiser par une économie importante, proportionnellement au montant que vous aurez à emprunter.

Emprunt in fine

  • Simulation Emprunt in fine
  • Devis en ligne Emprunt in fine
  • Tarif gratuit Emprunt in fine

Le remboursement des intérêts

L’emprunt in fine permet aux personnes qui ont y ont accès de ne payer mensuellement que les taux d’intérêt comme définis dans le contrat. En effet, de forme différente, le capital n’est pour sa part reversé en totalité qu’à la fin du crédit.

Ceci permet d’avoir des mensualités peu élevées pendant toute la durée du contrat et donc de pouvoir développer plusieurs projets. Une épargne sera également mise en place afin de constituer peu à peu le capital qui devra être versée à terme. Ce prêt est accompagné d’une assurance solide pour être viable car prêter sur du long terme dans ces conditions doit être accompagné de solides garanties.

L’avantage de ce prêt

L’atout premier de ce prêt, et qui explique son succès, est l’exonération d’impôt pendant toute la durée du prêt. En effet, les intérêts versés peuvent être déduits de l’ensemble des revenus locatifs perçus par un investisseur, lui permettant ainsi d’engendrer pas mal de gains pendant cette période.

Ce n’est donc que lorsque son prêt sera terminé que cette fiscalité intéressante ne lui sera plus accordée mais il en aura profité pendant toute la durée de l’emprunt. De plus, rien ne l’empêche alors de demander un nouveau prêt in fine pour une autre propriété ou immeuble pour continuer à en bénéficier.